Teal Green de ELF.

Comme tu le sais peut-être déjà, ou pas, y’à un peu beaucoup de changements dans ma vie en ce moment. Nous avons rendu notre appartement avec le Mexicain pour un retour chez Papa-Maman, mon actuel contrat de travail se termine dans une semaine et il n’y à rien de très joyeux à l’horizon. Finalement il n’y à que Tybaltouchouchoud’amour qui est content lui, puisqu’il a désormais établit ses quartiers chez beau-Papa et belle-Maman, où il peut courir, sauter, grimper aux arbres, chasser ses premiers oiseaux et faire la loi dans le quartier.

Bref, je vais ne vais pas m’étaler sur ma vie et les raisons de mon absence prolongée ici mais si t’as t’intéresse, je suis très active sur Instagram et Twitter.

Toujours est-il que j’ai eu des problèmes ongulaires sérieux suite au déménagement (et au stress plus généralement) qui m’ont obligée à tout couper très court et à entamer une cure fortifiante sur un mois, SANS VERNIS ! Oui oui, tu as bien entendu. Moi qui en change toutes les 48 heures max, pas de vernis pendant un mois ! C’est évidemment en ce moment que j’en ai donc le plus envie, que tout un tas de merveilleuses nouveautés sortent (collection Burne-Jones Dream d’A England je te veuuuux !) et que j’ai plein d’idée de nail art ! Je me venge donc sur les doigts de ma Maman, ma Mamie, ma sœur, le Mexicain … J’ai cependant fouiller dans mes archives pour vous donner de quoi vous mettre sous la dent en attendant et j’ai trouvé ça :

2013-04-29 12.40.15Si tu as lu mon premier test des vernis ELF, tu sauras que j’étais loin d’être convaincue. Je ne te refais pas le topo de présentation de la marque Eyes Lips Face, vendue sur le net, pas chère du tout mais bon, certains produits valent plus le coup que d’autres quoi. En l’occurrence il s’agit ici d’un des vernis « phare » de la marque, le Teal Green. Bon alors mettons-nous bien d’accord, la couleur n’est absolument pas Teal. Green, ok, mais pas Teal. Le Teal signifie en fait en français le « Sarcelle » qui est un bleu vert qui tire son nom d’un canard. Là il tire franchement plus vers le vert-vert mais il est quand même joli donc on lui pardonne son patronyme inexact ! J’avais envie de tester ce vert-qui-pète depuis longtemps mais je cherchais encore comment le nail arter et c’est finalement en laissant courir mes doigts au-dessus de mes plaques de stamping que j’ai trouvé l’heureux motif élu qui se retrouverait par-dessus. J’ai donc stampé, avec Excalibur de A England et après … J’ai kiffé.

2013-04-29 12.40.372013-04-29 12.40.44En même temps, il faut le dire, ça rend plutôt canon non ? Bref j’ai adoré porter ce nail art discret mais avec la petite touche de fun qui fait tout.

Par contre, j’ai fauté. Le lendemain, je recevais je n’sais plus quelle autre merveille (ça fait longtemps) et du coup je l’ai enlevé 24 heures après si bien que je n’ai pas pu tester la tenue de ce vernis ci. Tu m’en veux pas ? En même temps je pense que ç’aurait été la même chose qu’avec le Red Velvet, mais comment en vouloir à ELF ? Avec la gamme de couleurs et les prix pratiqués c’est presque une excuse de les abîmer vite pour pouvoir en changer plus souvent ! ^^

Je te laisse avec une dernière photo et te dis à très bientôt, je vais essayer de combler le manque dans ma vie kératinienne avec quelques routines soin, avis produits et make up, maintenant que je vais avoir plus de temps et que la maison de Papa-Maman offre plus de possibilités photographiques ! Tu aurais envie de voir quelque chose en particulier ? Une nouvelle revue sur les collections de vernis pour cet été comme j’ai fait au printemps ?

Je t’embrasse fort sur les deux joues, mais pas trop humide car si tu es comme moi, on reçoit bien assez d’eau sur la tronche comme ça en ce moment !

2013-04-29 12.40.22

Vernis ELF Teal Green disponible sur le site de la marque pour 2.50 €

 

Red Velvet, mon premier ELF

ELF (réduction de Eyes Lips Face) est une marque de maquillage à tous petits prix vendus sur internet. J’ai fait une grosse commande avec des copines récemment et j’ai donc pu tester un échantillon de leurs produits pour la première fois.  J’ai notamment acheté un set de 15 mini-vernis aux teintes automnales, dont je vous présente aujourd’hui un extrait ! Malheureusement, la contenance n’est pas inscrite sur le flacon et le kit n’est plus vendu mais je dirais que ça doit être environ 4 mL, comme les miniatures OPI et je l’ai payé 15 € (soit 1€ le vernis pour les non-matheuses). Tous les vernis existent dans la collection permanente ELF ceci dit.

IMG_0959

Ce vernis est parfait à la pose : texture idéale, pinceau assez long, pas trop large ni trop rigide comme je les aime, qui permet de dessiner une lunule bien précise et opacité parfaite en deux couches. J’ai beaucoup aimé porter ce rouge avec un léger shimmer, qui peut paraître un peu fuchsia selon la lumière.

IMG_0962IMG_0963IMG_0964

Là, comme ça, on pourrait croire que ce petit a tout pour plaire. Et bien que nenni ! Les photos ont été prises quelques heures après la pose et tu peux constater que le bord libre est déjà abîmé ! En effet cette petite ordure a tenu tout juste 24 heures ! Certes, il a été soumis aux épreuves de la vie quotidienne telles que la vaisselle ou le shampoing mais je n’avais encore jamais vu ça ! J’avais l’intention de le stamper le lendemain soir mais j’ai bien dû me résoudre à l’idée que ce n’était pas la peine … Alors bon, je ne me braque pas tout de suite, il m’en reste encore 16 à essayer (oui, si tu as suivi, le kit n’en contenait que 15 mais j’ai craqué pour deux autres vernis :P) mais pour le moment je suis juste hyper déçue, je préfère mettre 15 € dans un vernis qui tient.

IMG_0966

Affaire à suivre donc …

Et toi, tu connais les vernis ELF ? As-tu eu le même souci que moi ?

Dans mon labo … Des graffitis !

Je te souhaite la bienvenue dans mon labo ! Aujourd’hui j’expérimente le top coat Graffiti de Nails Inc. Tout d’abord, replaçons les choses dans leur contexte : cet article voit le jour grâce à ma copine Pauline qui, dans sa grande bonté, ma prêté ce vernis pour vous en faire une revue. Elle a choisi la teinte Brick Lane de la collection, un top coat noir et blanc sensé imiter les graffitis. L’idée est pas bête en soi mais j’avoue que quand j’ai vu la chose, je me suis sentie dans la peau de la poule qui a trouvé un couteau … « Qu’est-ce-qu’on est bien sensée faire de ce truc ?! »

Commençons par le commencement : Brick Lane est un vernis transparent dans lequel nagent des paillettes noires, blanches et argentées, parfois hexagonales, en « bâtons » ou simples « grains ». La texture est assez épaisse et donc plutôt difficile à travailler si l’on veut poser ces paillettes correctement. Du coup j’ai du mettre mon esprit maniaque du contrôle de côté pour laisser le bouzin exprimer toute sa créativité et se mettre où bon lui semble. Comme tu peux le voir, la base étant transparente, tu peux t’accrocher et poser 40 couches avant de pouvoir atteindre une opacité correcte si tu ne le poses pas sur une base colorée. J’ai donc testé toutes les possibilités que ce vernis avait sur différentes couleurs pour voir un peu ce qu’il avait dans le ventre et je te laisse admirer mes expériences ! ‘tention les yeux c’est un véritable arc-en-ciel !

IMG_0971Sur l’index tout d’abord, la chose toute nue. Puis sur le Blanc d’Essie, le Gris Mystère d’Agnès B. et enfin le n°275 Black de Kiko.

IMG_0972On le retrouve ensuite sur Yellow Umbrella de Sephora (cadeau de ma copine Laura), le n°358 Peach Rose de Kiko, le Rouge Hollywood d’Agnès B. puis Pink Punch de Rimmel.

IMG_0973Enfin, accompagné de couleurs froides : Purple Dream d’ELF, Galahad d’A England, Electric Blue n°336 de Kiko et Meadow Green n°296, de Kiko toujours.

En conclusion, je crois bien que je l’aime sur toutes les couleurs, sauf le gris. Étonnant, mon intention était pourtant de rappeler le béton qui accompagne logiquement les graffitis !

Une fois top-coaté (oui oui, du verbe top-coater : je top-coat, tu top-coates …), il ne garde aucune épaisseur, ce qui n’est pas pour me déplaire. Question retrait, c’est finalement très simple ! Evidemment, n’utilise surtout pas ton bain dissolvant si tu veux éviter de déchiqueter la mousse. Tu n’es cependant pas obligée de passer par la case (indispensable mais casse-pieds au possible, entendons-nous bien) des papillotes, comme avec les vernis pailletés classiques. Non, non, un bon vieux coton et du dissolvant feront l’affaire, même si les plus petits « grains » noirs sont un peu coriaces.

Alors, convaincue par le vernis Graffiti de Nails Inc. ? Sache qu’il existe toute une gamme de couleurs, plus joyeuses !

Tu peux trouver cette gamme Nails Inc. chez Sephora pour 14 € (prix internet)